Témoignage de la 3e phase des élections parlementaires 2011/2012: introduction.

الاحد, 08 يناير 2012
L’Institut Andalous pour l’étude des Tolérances et contre la Violence m’a invité à prendre part à une délégation internationale en vue de témoigner de la 3e phase des élections parlementaires égyptiennes 2011/2012 dans le gouvernorat de Gharbeya. Ce gouvernorat de quatre millions d’habitants est situé au milieu du Delta du Nil. Dans l’assemblée populaire élue (498 membres), le gouvernorat va envoyer 24 députés. D’autres équipes couvraient quatre des autres gouvernorats impliqués dans cette phase des élections. [1]
 
Le but de cette mission de témoignage n’est pas d’observer (au sens technique du terme) les élections ou de prendre part dans le processus électoral, mais de simplement témoigner des bonnes procédures et de l’environnement général du processus dans le gouvernorat ciblé. Il est important de souligner ici que l’objectif de l’exercice n’est pas de pointer tel ou tel parti ou candidat, mais de se concentrer sur les procédures et les conditions des élections. Il s’agit de procurer aux décideurs politiques, aux organisations de la société civile partenaires et aux observateurs internationaux, des éléments modestes mais concrets d’amélioration du processus, parmi d’autres initiatives publiques et privées.
 
La méthodologie utilisée est bien sûr par échantillonnage, étant impossible de visiter tous les centres de vote du gouvernorat en deux journées. L’équipe a donc conduit des visites surprises dans les bureaux de vote autour de cinq villes et centres urbains. Les agglomérations sont Tanta, Al Mahalla El Kubra, Samannoud, Kotour et Zefta. Les centres visités se trouvaient en milieu urbain, périphérique et rural. L’exercice consiste à comparer les observations aux lois électorales égyptiennes et aux standards internationaux usuels. Au total, vingt centres de vote seront visités, soit soixante-sept bureaux de vote.
 
En marge de ces visites, plusieurs réunions sont organisées. D’abord au siège local de deux partis politiques : le Parti de la Justice et de la Liberté proche du mouvement des Frères Musulmans et au Parti de la Justice, El Adl, un parti laïc centriste. Nous aurons aussi l’occasion de visiter le conseil municipal de Samannoud et la station de service public de radiotélévision Delta Channel, qui émet  dans les cinq gouvernorats du delta du Nil (14 millions d’habitants). Enfin, nous nous rendrons au siège du comité pour le gouvernorat de la Haute Commission Electorale en charge de l’organisation des élections. Nous terminerons notre mission au centre de comptage de la ville de Mahallah, tard dans la nuit de 4 au 5 janvier.
 
Dans un prochain article, à publier la semaine prochaine, je relaterai mes diverses observations, sans entrer dans les détails. Je posterai aussi un article concernant les observations et recommandations générales  émises par les délégations internationales invitées par l’Institut Andalous pour l’étude des Tolérances and contre la Violence concernant l'ensemble de ces élections parlementaires.
 

[1] Pour plus d’information sur l’organisation des élections, voir cet article précédent.
يوميات الإنتخابات
Egypt Elections: Round 3 الثلاثاء, 21 فبراير 2012
1/20
النشرة الدورية
من فضلك قم بأدخال الايميل الشخصى: